Livraison offerte à partir de 50 euros

who is manal?

13 avril 2018
Par Meryem

Un après-midi, j’ai envoyé un message sur facebook à Manal Issa. Je l’avais vue dans le film de Danielle Arbid, Peur de Rien, où elle jouait le rôle d’une jeune étudiante libanaise fraichement débarquée à Paris et découvrant la Liberté. Sa grâce et son ton m’avaient touchée et m’avaient rappelé mes années d’étudiante !

A ma grande surprise, hasard ou mektoub, Manal m'a répondu tout de suite et nous avons eu un long échange! Magie des réseaux sociaux, nous nous sommes retrouvées quelques heures plus tard dans un troquet place de la Nation, à Paris.

C’est là que je lui ai parlé de  notre projet, de notre vision de la Femme, des questions que nous souhaitions aborder et comment elle pouvait nous aider à incarner une certaine idée de la Beauté. Elle a accepté de nous aider sans hésiter avec beaucoup d’enthousiasme… et  15 jours plus tard nous nous sommes retrouvées pour un shooting dans le bel appartement parisien d’une amie !

Elle s’est laissée photographier par une amie, Maeva Delacroix, et a joué au jeu des questions-réponses sous la caméra de  Mai Hua : nous avons ainsi réalisé le premier épisode d'une série de portraits, "des cheveux et des Femmes".

Avec beaucoup de spontanéité et de simplicité, Manal nous a raconté son parcours, comment elle est devenue actrice et a tenu un premier rôle pour lequel elle a été nominée aux Césars, comment elle a vécu et vit toujours entre deux pays, la France et le Liban.

Elle nous a décrit sa relation avec ses cheveux : ils sont frisés, très secs voire desséchés… "Mes cheveux, ben, ils sont là !" Elle nous a raconté comment, petite, elle hurlait sous la brosse de sa mère, qui avait les cheveux raides et qui ne comprenait pas que "les cheveux bouclés, ça ne se brosse pas". Puis en grandissant, elle a fini par comprendre qu'elle "avait de très beaux cheveux" et qu’elle pouvait en jouer.

 

votre image

 

votre image

 

votre image

Son #hairtop ?

Lors d’un tournage, afin d’ajouter du volume, l’équipe de coiffeurs lui a fait des tresses très serrées qu’ils ont ensuite défaites pour avoir du volume… "Je me suis sentie forte comme un lion Aarghhh"!!

Son #hairflop ?

 
 
"Ils font souvent des dreadlocks tous seuls, et là c’est le cauchemar pour les démêler."

Son #hairtips ?

 
"Mettre de l’hydratant de corps dans les cheveux."

.

Manal, avec ou sans volume, nous, on trouve que tu es forte comme une douce Lionne !