Livraison offerte à partir de 50 euros

Yaël

16 mai 2019
Par Barbara

Yaël Koskas a fondé il y a 8 ans le Before Beauty Bar, un concept qui mêle la Beauté et l'événementiel au sein de salons experts et ultra chaleureux. Passionnée depuis toujours de Beauté et de communication, Yaël a créé des lieux qui lui ressemblent, où l'on se fait chouchouter de la tête aux pieds et où l'on se sent comme chez soi! A l'occasion de la collab Shaeri x Before pour la Fête des Mères, elle a répondu à nos questions... et elle a bien sûr plein de hairtips à partager! 

 

Alors dis-nous Yaël, qui es-tu?

J'ai 35 ans, je suis passionnée de Beauté depuis toute petite, et ça fait 8 ans que j'ai créé Before Beauty Bar - avec à l'époque une première ouverture à Paris 17ème. J'ai toujours aimé le relationnel et l'événementiel, la communication... Alors j'ai voulu mêler les univers de la Beauté et de la communication

 

Parle-nous du Before Beauty Bar?

Je voulais créer un lieu où l'on regroupe tous les pôles de la Beauté, un lieu chaleureux où l'on se sent comme à la maison. On peut s'y faire coiffer, maquiller, épiler, aussi prendre un thé, se faire faire les ongles, et sans avoir à courir chez l'esthéticienne, chez le coiffeur, la manucure etc... tout est au même endroit, et avec bien sûr de véritables expertes! L'Humain est vraiment au coeur du concept: la plupart de nos expertes sont là depuis le début du Before, et je les sollicite beaucoup pour avoir leur avis! C'est très important dans la vision du Before.

Et l'événementiel, c'est une partie très importante du Before Beauty Bar?

Oui c'est une partie intégrante de notre concept: ça peut être des événements au sein de nos salons, comme des EVJF, des baby showers, des anniversaires... ou bien d'autres types d'événements complètement différents, avec des bars à coiffure pour des marques, des défilés, ou des tutos médias... C'est assez varié, on touche un petit peu à tout dans l'événementiel Beauté. Donc je combine ce que j'aime: l'événementiel et la Beauté! 

 

votre image
votre image
votre image

Parle-nous de tes cheveux... ils sont comment? Tu as quelle relation avec eux?

Je suis née au Maroc à Casablanca, et j'ai toujours porté mes cheveux très frisés naturellement jusqu'à l'âge de 12-13 ans. Puis je suis devenue un petit peu plus coquette, et je suis 'rentrée dans le monde du brushing' très tôt - ma maman étant coiffeuse, elle me faisait des 'mexicaines' quand j'étais petite: le soir après la douche, on te met un gros bigoudis au centre de la tête, et on t'enroule les cheveux tout autour dans un sens puis on fixe avec des pinces, ensuite  tu attends que ça sèche, et on te refait la même chose de l'autre côté! Le lendemain, tu enlèves ton gros rouleau, et tu as des cheveux super souples et avec un beau mouvement. J'ai toujours aimé ce rendu 'en mouvement', et pour moi le brushing c'est vraiment ce que je préfère! Et ayant le cheveu épais je n'ai pas de problème de volume - donc ça fonctionne bien sur mes cheveux. 


Et avec une maman coiffeuse, tu avais une experte en la matière pour te conseiller!

Oui ma maman me faisait mes bigoudis quand j'étais petite, et par la suite j'ai appris à me coiffer toute seule. Ensuite, dès que je pouvais j'allais chez le coiffeur, parce que c'était hyper important pour moi! Je suis passée par plusieurs phases: j'ai eu les cheveux très très lisses pendant des années, et à un moment donné je n'ai plus supporté le brushing raide, et j'ai voulu avoir un peu le brushing de Farrah Fawcett! 

On a nos 3 questions habituelles qu'on pose à toutes nos 'Shaeri girls':

Quel est ton #hairtop ?

La première fois que j'ai voulu changé et ne plus faire le brushing lisse, ça a été une révélation. Maintenant je ne peux pas supporter si je n'ai pas un mouvement dans le cheveux, il faut que je sois toujours ondulée, wavy!


Et ton #hairflop ?

Quand j'avais 17 ans, j'étais en vacances au Maroc et j'ai fait un défrisage dans un salon de coiffure choisi au hasard... et j'ai perdu une partie de mes cheveux sur le dessus! Ensuite je suis passée aux lissages (moins agressifs pour les cheveux), et là maintenant cela fait 2 ans que je ne fais plus rien, plus de lissage, juste des soins et des brushings. Je ne laisse jamais mes cheveux naturels, sauf en vacances: là je les attache, et je mets de l'huile, je les hydrate beaucoup... Je n'ai pas du tout la même tête en vacances du coup! 


Et tes #hairtips ?

J'utilise systématiquement un soin ou un masque, quoi qu'il arrive! Car pour nous les cheveux frisés c'est obligatoire. Et en l'appliquant, je démêle mes cheveux sous la douche avec ma brosse Tangle Teezer (on les vend chez Before!): ça fait vraiment super bien pénétrer le produit. Et aussi j'applique toujours un sérum avant et après le brushing!

Et au Before, quelles sont les principales demandes de tes clientes sur les coiffures?

Dans les coiffages rapides, on demande souvent un wavy, des tresses, des attaches, beaucoup de coiffures bohèmes. Et sinon sur les brushings, on a pas mal de brushings ondulés. En tous cas mes clientes savent en général ce qu'elles veulent, mais sont très preneuses de conseils! Il ya une vraie écoute et une vraie proximité au Before... Ce qu'on a réussi à transmettre c'est que les clientes sont vraiment comme à la maison, c'est un lieu convivial.

Dernière question: quels sont les projets à venir pour le Before?

On a développé la license de marque depuis plus d'un an, avec un premier point sur l'Ile de la Réunion. Et pour Paris, l'idée est vraiment de se focaliser sur nos salons existants et de les 'chouchouter', de continuer d'y transmettre cette bonne humeur, que les gens continuent d'être contents de venir. Et enfin, de continuer à développer tout l'aspect événementiel car c'est notre force, et c'est ce qui nous différencie!

 

 

Shaeri ❤️ Yaël