Livraison offerte à partir de 50€ en France Métropolitaine

Méditerranées

19 janvier 2021
Par Kenza

L’année 2021 a commencé par une jolie proposition. Shaeri, une marque que j’ai vu naître et grandir et pour laquelle j’ai déjà, avec beaucoup de plaisir, parlé des cheveux et notamment des miens, me donne carte blanche pour créer une nouvelle rubrique dans son magazine en ligne. Naturellement, un titre me vient pour ce nouvel espace d’expression: Méditerranées, que je conjugue au pluriel


L’objectif de cette nouvelle rubrique magazine c’est de puiser dans la source première d’inspiration de Shaeri, notre vieille Méditerranée, pour écrire de nouvelles histoires. La Méditerranée n’a jamais été aussi tendance qu’aujourd’hui, de la mode à la cuisine en passant par la beauté. Ici, avec vous, j’aimerais l’aborder avec sincérité et curiosité pour celles/ceux qui la découvrent ou redécouvrent, avec deux urgences en tête. 


La première, c’est celle de mettre en lumière la pluralité et la singularité des parcours, des engagements et des situations auxquelles nous allons nous intéresser ensemble à travers  les récits, les portraits et les échanges sous forme de colive Instagram qui vont structurer cette rubrique. La seconde c’est celle de représenter différemment les cultures qui composent cette Méditerranée pour déconstruire les images figées et souvent réductrices qui prévalent. “Méditerranées” s’inscrit dans un mouvement plus large et global, qui travaille activement à changer le discours sur nos identités, parce qu’elles sont en mouvement. 


Last but not least, je suis très heureuse de créer cet espace là où on ne s’y attend pas, de se détacher des standards académiques pour essayer de toucher le plus grand nombre, sur des formats courts et faciles à partager, associés à des produits et des rituels qui vous font plaisir. 


A très vite, 
Kenza 

BioChroniqueuse société et politique pour Le HuffPost, i-D et Tapage, curatrice de l’atelier “Art et Société” à la Maison Européenne de la Photographie (MEP), prof cool à Science Po et autrice du roman graphique #PorteOuverte à paraître au printemps, Kenza s’intéresse de près aux questions politiques, à la pop culture et aux cheveux. Elle se recharge sur la côte méditerranéenne marocaine depuis 31 ans et a vécu à différents ports.

Pour suivre Kenza sur Instagram c’est ici