Livraison offerte dès 50 euros en France Métropolitaine

Le 8 mars, c'est quoi?

8 mars 2021
Par Shérazade

Qu’est-ce que la journée internationale des droits des femmes?

Depuis 1977, nous fêtons la journée internationale des droits de la femme le 8 mars, chaque année. Cette journée nous rappelle que les droits des femmes sont encore loin d’être acquis. Salaire, vie familiale, quotidien, violence physique ou verbale, partout à travers le monde les femmes subissent encore des inégalités et des violences.

Comment célèbre-t-on cette journée ?

Depuis les mouvements féministes du début du 20ème siècle en Europe et aux Etats-Unis, les Nations Unies ont décidé d’officialiser une date en 1977 pour célébrer le courage qu’on eues ces femmes. Cette journée est faite pour se rappeler les combats que toutes les femmes ont menés et qu'elles mènent encore. Les droits des femmes ne sont toujours pas acquis: le 8 mars est une occasion de se rappeler pour ne jamais oublier.

Un combat politique

Aujourd’hui encore, seuls 10 pays dans le monde ont une femme comme cheffe d’Etat, et seulement 21% des ministres de gouvernement sont des femmes. Et dans certains pays, les femmes ne sont même pas autorisées à gouverner.

Les inégalités sont présentes dans tous les domaines :

-          Le salaire des femmes est 24% plus bas que celui des hommes en France

-          Les femmes occupent 78% des emplois à temps partiel

-          Les tâches ménagères sont réalisées principalement par des femmes

-          Cible de harcèlement : sexuel, domestique, professionnel

-          Discrimination au travail ou à l’embauche

-          80 % des recruteurs considèrent que c’est un inconvénient de majeur d’embaucher une femme enceinte.

-          130 millions de femmes et de filles sont victimes de mutilations sexuelles féminines.

-   

« Partout où l’homme a dégradé la femme, il s’est dégradé lui-même » Charles Fourier

Nous avons souvent tendance à penser que dans les pays développés l’inégalité hommes-femmes n’est pas présente. Mais elle est tellement ancrée que nous ne la remarquons pas.

Les stigmas de la beauté

Trop ronde, trop maigre, trop petite… Tellement d’idées reçues sur la beauté féminine, mais qu'en est-il de la beauté masculine? Voici quelques femmes qui ont le courage de se battre contre ces stéréotypes :

-          Scarlett Costello, mannequin qui assume son monosourcil et se bat contre l’obligation et la souffrance de la femme à travers l’épilation quotidienne.

-          Lizzy Howell, jeune ballerine qui brise les codes de la danseuse étoile.

-          Nyakim Gatwech, mannequin qui se bat contre le racisme dans le monde du mannequinat

Les stigmas généraux de la femme

Malgré les avancées époustouflantes que l’Être Humain a réalisées, encore aujourd’hui beaucoup de femmes subissent des violences obstétriques car l’idée reçue que les femmes doivent enfanter dans la souffrance est très présente dans notre société. Un manque de prise en compte de la gêne de la patiente lors l’accouchement. Propos sexistes et injures. Actes médicaux exercés sans recueille de consentement lors de l’accouchement (épisiotomie etc..). Encore aujourd’hui et surtout en 2020, beaucoup de femme se sont vu refuser ou dissuader le droit à l’avortement qui est cependant autorisé depuis 1975.

 

Shaeri, une marque engagée pour les Femmes !

Depuis un an Shaeri s’engage concrètement auprès de la Maison des Femmes, toute l'année: c'est à la fois 1 % du CA annuel qui est reversé à cet organisme créé en 2016 par la Dr Ghada Hatem, et qui soigne et accueille les femmes victimes de violences - mais aussi des ateliers Beauté qui sont régulièrement organisés et qui font parti du processus de reconstruction de l'estime de soi des patientes de la Maison des Femmes.