Livraison Colissimo offerte à partir de 50€

Kenza

17 décembre 2018
Par Barbara

Kenza, on ne vous la présente plus! Auteure, chroniqueuse, journaliste, enseignante, éditorialiste et productrice, elle anime des ateliers d'écriture et travaille actuellement sur un projet de roman graphique. Contributrice régulière du Shaeri Mag, elle a animé notre tout premier atelier "Free Your Hair". Et elle, qu'a-t-elle à nous dire sur sa relation avec ses cheveux?  

Avec un mantra comme Power is in the Hair, c'est sûr, les cheveux c'est un vrai sujet pour Kenza - et un sujet qui va bien au-delà des simples apparences. Ils sont un élément central de sa personnalité. Pour elle, "tout est politique et tout le monde peut être acteur du changement!"

Elle a "toujours considéré que c'était important de porter ses cheveux naturels", même s'il y a toujours eu une énorme pression à se lisser les cheveux et à "se conformer à des critères de beauté 'étrangers'".

"Ce sont mes cheveux qui choisissent, pas moi!" A partir de cette constatation, elle a "appris à accepter l'aléatoire dans sa vie à partir de ce que j'ai sur la tête"

Son #hairtop:

A 17 ans, le jour de son arrivée en France, quelqu'un l'a arrêtée dans la rue pour lui dire qu'elle avait un "potentiel capillaire incroyable"!

Son #hairflop:

 En cm2, lorsqu'elle s'est fait la coupe d'Alizée, un petit carré tout lisse: bien sûr, au premier lavage, ses cheveux ont repris le dessus et elle est "passée de Alizée à Angela Davis"

Son #hairtips:

Toutes les coiffures hautes, les gros chignons, c'est très joli et facile à faire... et puis "ça marche encore mieux quand les cheveux sont sales"!

.

Shaeri ❤️ Kenza