Just Dalal

27 novembre 2018
Par Meryem

Dalal voyage, écrit et prend des photos en toute liberté! Ses cheveux aussi sont libres: bouclés, volumineux, ils sont sa signature...

 

Alors Dalal, dis-nous, qui es-tu?


Je suis une jeune femme de 31 ans. J'ai quitté la vie de bureau après 8 ans de carrière pour voyager, écrire, photographier et... vivre! Je travaille actuellement en freelance en tant que créatrice de contenu. Que ce soit pour mon blog Just Dalal ou pour des marques. Avec mon mari et partenaire, nous avons aussi lancé Shoot Your Stay où nous proposons des vidéos et des photos éditoriales.


Comment en es-tu arrivée là? Quel a été "ton chemin"?


Si par "là" on parle de ce revirement de carrière, c'est surtout grâce aux blogs et à internet en général que ça s'est fait. J'adore tellement les blogs que j'ai fini par en créer un où je peux raconter mes bouts de vie. Lire des blogs m'inspire toujours énormément et m'a fait découvrir un monde où tout est possible et où nos rêves peuvent se réaliser. Nous vivons une ère incroyable grâce à internet en tant que ressource et en tant que marché de travail.


Comment te sens-tu quand tu voyages seule?


Les fois où j'ai voyagé seule, je ne les oublierais jamais! Ce sont des moments où on se dépasse, on en revient avec plus de confiance en soi et plus indépendante. La seule partie du voyage seule que j'aime moins c'est... trouver mon chemin. Je suis nulle en orientation et heureusement que j'ai un partenaire de vie qui compense. Mais j'ai appris à accepter ce petit défaut. Se perdre de temps en temps peut nous faire découvrir de belles surprises. Donc ce n'est pas si mal au final. Maintenant c'est un peu moins compliqué avec toutes les applications disponibles. 


Est-ce que le fait d'être une femme, ça joue un rôle dans tes voyages?


Oui c'est sûr! Quand je voyage seule je prends deux fois plus de précautions. Je choisis bien mon logement et son emplacement. Surtout après un petit incident en Turquie où quelqu'un du staff de l'hôtel où j'étais, est venu toquer dans ma chambre en plein milieu de la nuit! Le bon côté de la chose, est que les gens aident plus facilement les femmes. Aussi, quand on est seule on est beaucoup plus accessible et ouvert aux rencontres.

votre image

 

votre image

 

votre image

 

Et parle-nous un peu de tes cheveux? Ils sont comment? Est-ce que tu as une relation particulière avec eux?


J'ai des cheveux volumineux et bouclés. Comme la plupart des femmes, j'ai une relation Amour/Haine avec mes cheveux. Comme la plupart des femmes bouclées, j'ai parfois souhaité avoir des cheveux lisses et faciles à coiffer.... Tout comme la plupart des femmes aux cheveux lisses rêvent d'une tignasse bouclée :-) Mais j'ai fini par croire que comme nous, nos cheveux ont leurs bons et mauvais jours. J'adore ma crinière bouclée, à laquelle j'ai ajouté une frange cette année. C'est un peu ma signature en tant que blogueuse.
J'ai eu beaucoup de mésaventures autrefois en essayant de les lisser. Surtout quand j'ai commencé à travailler. Dans les milieux corporate, les cheveux bouclés ne sont pas très bien vus. Encore plus au Maroc étonnement. Mes cheveux sont souvent plus appréciés en Europe qu'au Maroc où sévit le culte du lisse.


Est-ce que tu les gardes toujours naturels ou est-ce que tu en joues?


Depuis que j'ai quitté le bureau, toujours naturels!


On a nos 3 questions favorites...

- tu as un hair top? Après m'être coupée la frange il y a quelques mois.

- un hair flop? Mon dernier lissage en 2009 qui m'a tellement abimé les cheveux que j'ai dû les couper!

- un hair tips? Un petit conseil de grand-mère... Hydrater, hydrater, hydrater! Bains d'huile, masques, et je me coiffe avec une crème pour le corps à la glycérine. Et surtout, laisser ses cheveux sécher à l'air libre.