Livraison offerte à partir de 50 euros

Erika !

6 mai 2019
Par Barbara

Erika Batista dirige le bureau parisien de The Family, un accompagnateur de start-ups qui bouscule l'entrepreneuriat en Europe. Avec des bureaux également à Londres et à Berlin, cette équipe de passionnés organise régulièrement plein d'évènements sur le sujet... Avec Erika on a parlé d'aventures, de famille, de racines, de connaissance de soi - et de hairstories!

 

Alors dis-nous Erika, qui es-tu?

Je m'appelle Erika et je suis née en République Dominicaine; j'étais avocate là-bas: j'ai fait des études de droit puis j'ai travaillé dans un cabinet d'avocat pendant 2 ans. 

Comment as-tu décidé de changer de vie, de changer de métier (et de pays)?

Déjà à l'époque je m'intéressais à l'économie et je m'intéressais aux start-up, et à ce moment-là je me posais énormément de questions... Alors je suis partie en Europe et j'ai fait des études en économie, et j'ai vécu un peu partout - Hollande, Belgique, Allemagne.. Et après je me suis installée à Paris où je suis depuis 7 ans.

Comment sont tes cheveux, et quelle est ton histoire avec eux? 

Là d'où je viens,  il faut savoir que tout le monde a les cheveux comme moi, mais tout le monde se les lisse! Là-bas tout le monde va chez le coiffeur toutes les semaines, c'est la norme. Alors moi j'allais chez le coiffeur aussi toutes les semaines pour lisser mes cheveux... Et quand de temps en temps je gardais mes boucles, on me disait que j'avais l'air "bohème"... Là-bas il y a quand même pas mal de racisme autour de ça, et beaucoup de tabous autour du fait de porter ses cheveux naturels... 
Comme je lissais tout le temps mes cheveux, je n'avais pas des boucles comme aujourd'hui et ils étaient plutôt juste ondulés, parce qu'à force de lisser les cheveux ça tue la boucle - et il faut attendre un peu pour que ça revienne! Et d'ailleurs à tous mes amis de République Dominicaine qui veulent commencer à laisser leurs cheveux naturels, je dis souvent qu'il faut laisser du temps pour faire revenir les boucles!

Et aujourd'hui? Et tu aimes porter tes cheveux bouclés ou lisses?

Je me souviens à l'époque, quand je rentrais chez moi par exemple pour Noël ou le Nouvel An, ma mère me disait 'tu veux pas aller chez le coiffeur?'.. C'était une occasion spéciale, donc  il fallait "se coiffer" quoi..! Et même aujourd'hui encore, quand je retourne tous les ans voir ma famille, ma mère me dit 'viens on va chez le coiffeur' et j'y vais, car je suis née dans cette culture (on a commencé à m'emmener chez le coiffeur quand j'avais 13 ans!). Mais ce qui est marrant, c'est que quand on a les cheveux raides, ça donne une autre image... Moi j'aime les deux, j'aime en jouer, avoir les cheveux raides ou frisés!

 

votre image
votre image
votre image

En fait, l'évolution de tes cheveux a un peu suivi ton parcours?

 
Si on regarde mes photos sur facebook, petit  à petit on voit l'évolution de mes boucles: au départ c'était un peu timide, et en plus je me colorais les cheveux - donc ça aussi ça tue un peu la boucle... et puis aussi après des années et des années de sèche-cheveux ça les abîme... Et puis mes cheveux ont commencé timidement à boucler, et petit à petit ils sont devenus ce qu'ils sont aujourd'hui! Alors en quelque sorte ça reflète mon parcours, le fait d'assumer qui je suis - et d'ailleurs en fait  les cheveux reflètent vraiment qui on est, et comment on se sent... Par exemple quand on est fatigué ça se voit sur nos cheveux...

Quel serait ton meilleur conseil pour quelqu'un qui veut se lancer un nouveau projet, un nouveau défi?

Je dirais bien se connaître soi-même, pour ensuite pouvoir mieux s'ouvrir aux autres! Dans mon quotidien, je passe ma vie à écouter les gens, à essayer de comprendre leurs besoins et comment je peux les aider: soit je vais aider les gens mon équipe à progresser et à devenir une "meilleure version" d'eux-mêmes, ou bien je vais aider les entrepreneurs à voir le potentiel et aider à développer des projets... Mais pour tout ça, c'est le fait d'avoir fait ce travail sur moi (et c'est quelque chose qu'on fait vraiment au quotidien) qui me permet de m'ouvrir aux autres... 

The Family c'est un univers très ouvert sur les autres, très multi-culturel, qui te correspond?

Oui c'est très multi-culturel,  et puis je pense que les premiers employés d'une boîte (comme c'est mon cas avec The Family:) reflètent souvent son état d'esprit: moi j'ai été la premiere employée de The Family.. et j'étais une femme, une étrangère... bref ils avaient 'coché toutes les cases' avec moi!;)) Ça reflète un état d'esprit... nous en tous cas c'est ce qu'on a construit avec The Family, cette ouverture.

 
Enfin, on a nos 3 questions habituelles qu'on pose à toutes nos 'Shaeri girls':

Quel est ton #hairtop ?

Quand je vais en République Dominicaine en vacances, ma mère me dit toujours 'viens on va chez le coiffeur'... et il y a deux ans, quand j'étais là-bas, cette fois-ci c'est moi qui lui ai proposé, mais elle ma répondu 'non reste comme ça, parce que t'es belle comme ça'... et voilà, 'la boucle est bouclée' en quelque sorte!


Et ton #hairflop ?

Quand il fait froid, et que je veux mettre un bonnet ou chapeau, si je le mets sur mes cheveux bouclés alors ils prennent la forme du bonnet, c'est horrible..! Du coup, je le mets sur mes cheveux lissés, ce qui créé des situations assez marrantes: car du coup si je rencontre des gens en étant "lissée", souvent ils ne me reconnaissent pas la fois d'après! Et donc quand on fait par exemple un gros événement avec The Family, parfois ils passent devant moi et ne reconnaissent pas vraiment..! Et la dernière fois, je n'ai carrément pas voulu faire la nouvelle photo d'équipe car c'était un jour où j'avais les cheveux lissés (du coup tout le monde a une nouvelle photo sauf moi..).


Et ton #hairtips ?

 Une fois par semaine je fais un soin profond sur mes cheveux, et je prends un vrai moment pour moi, pour prendre du temps.. par exemple j'écoute mon podcast préféré, et puis je mets de l'huile de coco vierge sur mes cheveux: je prends chaque mèche de cheveux, je mets de l'huile de coco et je peigne bien pour bien faire pénétrer... et j'y passe au moins une heure, chaque dimanche soir.. C'est se nourrir soi-même, physiquement et intellectuellement... et les cheveux c'est une extension de toi, quand toi tu vas pas bien ca se voit sur tes cheveux, donc c'est important de prendre un vrai moment et d'y passer du temps, c'est pas juste 'je mets un truc sur mes cheveux et je continue ma vie': c'est vraiment un moment où je kiffe et je prends soin de moi!  

 Shaeri ❤️ Erika